Nouvelle aventure…

Salut tout le monde !

Comme vous avez pu le constater, le blog n’est plus alimenté depuis quelques temps. Je travaille d’arrache-pied sur un nouveau projet avec mon amie.

Avez-vous peut être reconnu la photo ? Oui, c’est bien l’Australie :)

A partir de Novembre 2015, je pars pour une nouvelle aventure avec mon amie Mathilde afin de découvrir la terre sacrée australienne mais aussi de me concentrer sur ma passion : la cuisine.

Voici la description de notre projet :

Le projet Ozdelicious est un voyage épicurien d’un couple de Français (Mathilde & Jean-David) en Australie et un acte solidaire.

Je vous donne maintenant rendez-vous sur http://www.ozdelicious.com/ !

N’hésitez pas à me solliciter via le formulaire de contact en cas de questions.

Je reste à votre disposition.

L’expérience utilisateur doit rimer avec votre formulaire de paiement

Tout le monde aime le shopping jusqu’au moment de passer au paiement et de rentrer la carte bancaire. Nous en conviendrons tous, ce n’est pas la partie la plus agréable. Et dès lors que vous ajoutez des difficultés dans l’expérience utilisateur, vous vous retrouvez avec un utilisateur en détresse ou fuyant votre page.

Avoir une bonne page de paiement est primordial ; C’est la toute dernière étape, et il s’agit ici de ne pas laisser échapper l’utilisateur. Une simple description du champ peut parfois changer la donne, c’est pour cela qu’il est important de tester et d’analyser régulièrement l’utilisabilté du formulaire de paiement.

Concevoir votre propre formulaire de paiement vous permettra de contrôler à la fois le design et l’expérience globale. Le plus grand défi est d’être en mesure de prouver que votre site est sécurisé et digne de confiance.

Comment allez-vous concevoir un formulaire de paiement ?

Si vous en avez déjà un, je vous conseille de faire quelques tests préalables et de vous adresser directement à vos utilisateurs afin de recueillir leurs frustrations sur ce sujet. Cela peut vous aider à optimiser le formulaire particulièrement pour vos clients.

Cependant, il y a un certain nombre de choses que vous devez prendre en considération lors de la conception d’un formulaire de paiement pour maximiser l’utilisabilité.

Exiger uniquement le minimum

Il vous faut déterminer le minimum d’informations dont vous avez réellement besoin lors du processus de paiement. Tout le reste doit être éliminé. Moins il y aura d’informations, moins il est probable que l’utilisateur se trompe et moins le client perdra de temps.

Par exemple, la plupart des formulaires de paiement vous demande d’entrer votre nom de famille lié à la carte. Le nom sur la carte n’est pas réellement utilisé lors du processus de paiement; vous pouvez donc l’éliminer.

N’hésitez pas à vérifier la réglementation en vigueur dans le pays local afin d’être sûre que votre formulaire soit bien légal.

Jouer sur la simplicité

Une bonne expérience utilisateur, est synonyme de simplicité, facilité d’utilisation et rapidité pour l’utilisateur. Faites ce que vous pouvez pour réduire les étapes supplémentaires dans le processus de paiement et remplissez le formulaire au lieu de demander à l’utilisateur à chaque fois.

Tout d’abord, supprimez le champ « type de carte bancaire ». Bien que la plupart des sites l’utilisent encore, c’est une étape supplémentaire à saisir pour l’utilisateur. Le saviez-vous ? Les premiers numéros de la carte bancaire peuvent vous dire exactement quel est le type de la carte. Simple !

Autre chose, vous pouvez rendre le formulaire plus user-friendly en ajoutant le validateur d’erreurs automatique à la volée. Ne faites pas attendre l’utilisateur lors qu’il clique sur « payer » pour lui dire que la carte bancaire n’existe pas.

Validation à la volée de la carte bancaire chez Litmus.com
Validation à la volée de la carte bancaire chez Litmus.com

Garder un design clair et précis

Le formulaire de paiement par carte bancaire est sans aucun doute la partie la plus importante du checkout, d’où la nécessité pour l’utilisateur d’être concentré et ne ressente aucune insécurité. Essayez de réduire les éléments perturbateurs afin de faire simple et clair. Surligner les informations importantes comme « 1 mois d’essai gratuit » ou « 100% garantie ». L’utilisateur aura la sensation d’être plus serein et cela renforce donc le sentiment de sécurité.

Formulaire de paiement chez Capitaine Train
Formulaire de paiement chez Capitaine Train

Soyez clair et rassurant

Avant toute chose, vous devez vous assurer que la collecte d’informations (ex: la carte bancaire) sur votre site soit sécurisée. Installez tout le nécessaire en termes de certificat de sécurité (SSL) sur votre serveur et assurez-vous que les informations confidentielles de l’utilisateur ne seront soient pas utilisées à des fins malhonnêtes ou perdues : il n’y a rien de plus important que la confiance de l’utilisateur.

Une fois que vous avez pris toutes les mesures de sécurité nécessaires, indiquez le à l’utilisateur en utilisant des icônes (cadenas… etc) voire même leur dire « Vous êtes en sécurité » comme UXPin le fait.

formulaire paiement uxpin
Formulaire de paiement chez UXPin

Réflexion finale

L’utilisabilité du formulaire est quelque chose sur laquelle il faut toujours avoir un oeil. C’est probablement la partie la plus vulnérable de votre site internet, et où les utilisateurs sont le plus susceptible de se sentir frustrés. Mais c’est aussi votre unique chance de convertir votre visiteur en client, ne jamais arrêter d’améliorer votre page de paiement. Et je parle uniquement du desktop. il est encore plus important d’avoir un formulaire de paiement optimisé pour le mobile. Il existe déjà des excellents travaux sur la création d’un formulaire mobile-friendly.

Source & Traduction : http://designmodo.com/ux-credit-card/

Créer un e-commerce avec WordPress, une bonne idée ?

En travaillant pour un client sur la refonte de son site ecommerce, la question du choix de la technologie a été primordiale… Nous nous sommes vite orientés vers WordPress qui a l’avantage d’être un CMS avec une grosse communauté et d’avoir des plugins très populaires pour l’ecommerce comme WooCommerce. Mais le e-marchand doit se poser les bonnes questions avant de décider si WordPress est le bon choix.

Quand wordpress est une bonne idée

Votre site est principalement un blog

Si votre site ecommerce se repose essentiellement sur du contenu éditorial, video…etc, il est préférable de partir sur WordPress, celui-ci  étant le leader sur le marché, en y ajoutant toutefois un plugin pour le ecommerce. Le contenu éditorial de votre blog sera un atout par rapport à votre concurrence.

Catalogue de produits limité

Pour un catalogue de produits faible et simple, une boutique sous WordPress est une bonne idée. Les plugins comme WP-ecommerce ou WooCommerce permettent d’avoir un catalogue autour de 100-150 produits maximum (afin de rester sur des performances raisonnables).

Produits simples

Si vos produits se limitent à des options de quantités, tailles ou couleurs. WordPress est une bonne alternative car le CMS gère très mal les multi-options par défaut. Il faudra cependant ajouter un plugin tiers pour gérer les produits plus complexes.

Plateforme simple et rapide

Vous êtes déjà familier de WordPress ? Votre catalogue est limité ? Vos produits sont simples ? WordPress est un bon outil pour ouvrir un site ecommerce assez rapidement avec l’un des 2 plugins : WooCommerce ou WP-ecommerce.

Quand wordpress n’est pas la bonne idée

Vous n’avez pas de développeur fiable

Si vous êtes le responsable d’un site ecommerce sous WordPress et que vous n’êtes pas vous-même un développeur (ou bidouilleur), il sera difficile de garder votre eshop à moyen terme. Bien que votre site fonctionne actuellement, il y a des mises à jours fréquentes à réaliser.

Produits complexes

Il est toutefois possible de gérer les produits complexes avec WordPress mais il nécessite d’avoir un plugin tiers par exemple Jigoshop qui permet d’ajouter rapidement des variations de produits. Cependant, plus le produit sera complexe, plus il y aura une maintenance importante et des risques de conflits.

Mise à jour de WordPress et plugins sensibles

Quand une nouvelle version de WordPress arrive avec des mises à jour ou des patchs de sécurité, vous devez le mettre à jour. Cependant, il est possible que certains plugins ne soient plus compatibles avec la nouvelle version et que des problèmes apparaissent… De plus, si vous avez modifié un plugin pour l’adapter à votre site, il n’est pas maintenable sur le long terme.

Risque de casse très rapide

Si vous n’êtes pas développeur ou que vous ne souhaitez pas en engager un, WordPress n’est pas le bon choix. La règle d’or est de ne jamais mettre en production (en ligne) sans avoir testé en amont une mise à jour, c’est crucial ! Tout le mondea évidemment déjà connu l’inévitable page blanche…

 

Pour conclure, si vous avez besoin d’un eshop rapidement à faible coût, WordPress a beaucoup d’avantages comme sa communauté, les milliers de templates ou de plugins, une grande compatiblité avec les services de payant… Mais le revers de la médaille sera la performance, la maintenabilité dans le moyen/long terme ou bien encore la sécurité.

WordPress est adapté pour un lancement à court terme afin de débuter son activité et de pouvoir par la suite partir sur un CMS dédié au ecommerce comme prestashop ou magento.

Source & traduction partielle : http://www.practicalecommerce.com/articles/70101-When-to-Avoid-WordPress-Ecommerce

 

Conférence : sortons l’intégration d’e-mails de la préhistoire

Update 08/04/2015 : la video a été supprimée… Je vous invite toutefois à visiter son blog

Lors de la Paris Web 2014 organisé à Paris le 16,17 et 18 octobre 2014,

Un certain Rémi Parmentier (@HTeuMeuLeu), blogueur dév. a parlé de l’intégration d’e-mailing n’étant pas forcément maitrisé par la plupart des gens. Il donne les clés principales pour y remédier en donnant des exemples illustrés.

Je vous conseille vivement de regarder son intervention :)

Voici le lien de la conférence : http://new.livestream.com/accounts/1764940/ParisWeb-blin/videos/65110365

Voici son blog dédié à l’emailing : http://emails.hteumeuleu.fr/

Votre moteur de recherche doit être efficace, mais comment ?


D’après le baromètre Converteo, 96% des internautes déclarent la fonction de recherche très importante dans leur processus d’achat. Cependant, entre un moteur de recherche banal et un moteur de recherche efficace, il y a quelques nuances…

Rendez votre moteur de recherche visible

La première étape pour avoir un moteur de recherche efficace est de lui donner de l’importance en terme de graphisme et de positionnement sur votre site ecommerce. Il doit être facilement accessible et visible par tous les utilisateurs.

moteur-de-recherche-3suisses-ecommerce

Quelques conseils (non-exhaustifs) :

  1. Le positionner dans l’en-tête du site
  2. Ajouter le mot “ Rechercher ” avant ou en placeholder (dans le champs de recherche)
  3. Avoir un bouton d’action (ou CTA)
  4. Ajouter une icône loupe mais attention à la signification pour l’utilisation !

Assurez-vous que votre moteur de recherche est rapide

Le temps, c’est de l’argent ! Garantissez à vos utilisateurs un moteur de recherche rapide pour ne pas dégrader leur expérience et surtout ne pas perdre leur attention.

vitesse moteur de recherchegoogle ecommerce

Pour le rendre le plus rapide, vous pouvez obtenir un plus grand serveur, avoir plus de mémoires, utiliser un CDN ou bien trouver un hébergeur en Cloud.

Recherche par rapport à un attribut, une catégorie

Vous pouvez améliorer votre moteur de recherche en laissant à l’utilisateur une profondeur de recherche plus accrue en attribuant des mots clés à un attribut, une catégorie comme le propose Linkedin.

attribut moteur de recherche linkedin ecommerce

Utilisez l’auto-complétion dans votre moteur de recherche

Nous en sommes tous accros, que ce soit pour une recherche Google ou encore trouver une video sur Youtube. Tout le monde l’adopte, pourquoi pas vous?

L’auto-complétion doit s’activer à partir de la 1ère lettre saisie par l’utilisateur et doit être aussi fine que possible en prenant en compte vos recherches précédentes, les mots clés tendances ou encore les pages déjà vues.

auto completion moteur de recherche amazon ecommerce

Je recommande la suggestion de recherche car elle augmente la probabilité de sélection par l’utilisateur et accélère la conversion. De plus, vos utilisateurs utilisent Google et Amazon, ils sont donc conditionnés à attendre la complétion automatique.

Utilisez des images produits

Une image vaut mille mots ! Dans la publicité, l’image a un gros pouvoir d’attraction sur l’utilisateur. Utilisez ainsi des images directement dans votre moteur de recherche en y ajoutant des produits.

product moteur de recherche northface ecommerce

Personnellement, je n’afficherai pas le prix directement dans la moteur de recherche afin de ne pas brider de potentiels préférence qui poussent parfois le consommateur à sortir de son budget initial. Cependant, cette idée ne fonctionne pas sur tout type de site ecommerce.

Savoir ce que les gens recherchent sur votre site

Un des éléments essentiels pour avoir un moteur de recherche efficace, c’est la donnée (utile) !

Le but n’est pas d’absorber le plus de données mais d’avoir de la donnée pertinente, exemples :

  • Les termes les plus utilisés, afin de remonter les produits lors de l’auto-complétion
  • Les erreurs de frappe fréquentes pour anticiper la fameuse page “non trouvée”
  • Personnaliser l’auto-complétion pour chaque utilisateur en fonction de ses pages vues, ses achats… etc

 

source :
7 things I Wish Every Search Box Did | Inside Intercom
7 Simple Tips for Improving Ecommerce Site Search